Société d'habitation du Yukon

Chauffage à haut rendement énergétique

Maisons saines et sécuritaires

Construction d’une nouvelle maison

Rénovations domiciliaires

Entretien de votre maison

Ressources en science du bâtiment

Le radon

Qu’est-ce que le radon?

Le radon est un gaz incolore, inodore et radioactif qui se trouve naturellement dans l’environnement. Il provient de la désintégration de l’uranium dans le sol et dans la roche.

Quels sont les risques pour la santé associés au radon?

Visitez le site Web www.occupetoiduradon.ca/ pour tout savoir sur la campagne « Occupe-toi du radon » menée à l’échelle nationale ou consultez le site de Santé Canada sur le sujet, à l’adresse www.hc-sc.gc.ca/ewh-semt/pubs/radiation/radon_canadians-canadiens/index-fra.php.

La quantité de radon dans l’air est très faible et ne pose aucun risque pour la santé. Toutefois, dans certains espaces confinés, comme dans les sous-sols, les vides sanitaires et les mines souterraines, le radon peut s’accumuler et atteindre des niveaux qui peuvent devenir dangereux pour la santé.

En 2007, Santé Canada a révisé à la baisse le niveau de concentration acceptable de radon dans les maisons, le faisant passer de 800 à 200 becquerels par mètre cube (Bq/m3). Cette mesure s’harmonise avec celles prises par le gouvernement américain et plusieurs pays d’Europe.

En 2009, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a conclu que les études effectuées en Europe, en Amérique du Nord et en Chine au cours des années 2005 et 2006 avaient montré que la présence de radon dans les maisons était plus nocive que ce que l’on croyait. Selon l’OMS, de 3 à 14 % des cas de cancer du poumon dans le monde seraient en grande partie attribuables au radon. « La plupart des cancers pulmonaires provoqués par le radon sont dus à une exposition au radon dans des concentrations allant de faibles à moyennes dans les maisons », a rapporté la Dre Maria Neira, spécialiste de l’OMS en santé et en environnement. L’organisme a recommandé de fixer la teneur en radon acceptable dans les maisons à 100 Bq/m3.

Le radon est la deuxième cause du cancer du poumon, après le tabagisme, et la principale cause de ce type de cancer chez les personnes n’ayant jamais fumé. Des études ont montré que les fumeurs exposés à long terme au radon sont plus susceptibles de développer un cancer que les non-fumeurs.

Parce qu’il est radioactif, le radon se désintègre. Pendant sa désintégration, il libère des produits de désintégration radioactive (PDR), parfois appelés « descendants du radon » ou « produits de filiation du radon ». Deux d’entre eux, le polonium-218 et le polonium-214 se désintègrent rapidement et émettent des particules alpha. Lorsque ces particules frappent un objet, la charge électrique dont elles sont porteuses est absorbée par la surface de cet objet. La peau des humains est suffisamment épaisse pour ne pas être endommagée, mais lorsque ces particules alpha sont inhalées, elles sont susceptibles d’endommager les tissus des bronches et des poumons et de causer le cancer du poumon.

Y a-t-il du radon au Yukon?

Oui. Il y a présence de radon dans toutes les collectivités du Yukon et dans tous les quartiers de Whitehorse dans des concentrations variables. Selon une enquête pancanadienne réalisée par Santé Canada, le Yukon se classe au troisième rang en ce qui a trait au pourcentage d’habitations affichant une concentration de radon supérieure à la limite acceptable selon la directive canadienne, soit 200 Bq/m3. De nouvelles cartes interactives montrent les résultats de tests de radon effectués dans diverses maisons de Whitehorse et des collectivités du Yukon.

Le radon est-il présent dans les collectivités yukonnaises?

Comme dans le reste du Canada, le radon est présent au Yukon, et les tests effectués au cours des dernières années ont révélé que les concentrations en radon sont conformes à la moyenne nationale à savoir qu’à certains endroits, la concentration est plus élevée et à d’autres, plus basse.

La géologie de chaque endroit joue un rôle clé dans la manière dont on détermine si du radon est présent ou non; de plus, la quantité peut varier d’une maison à une autre au sein d’un même lotissement, selon les caractéristiques géologiques et la composition du sol.

Les caractéristiques géologiques locales sont un facteur important pour déterminer s’il y a ou non du radon dans un secteur donné. De plus, selon la composition du sol et les caractéristiques géologiques de chaque terrain, la mesure de la présence de radon peut être différente d’une maison à une autre dans un même quartier. Par surcroît, chaque habitation est unique et la concentration en radon variera d’une habitation à l’autre en fonction des éléments suivants : le type de construction, les conditions ambiantes, y compris l’exposition au vent, la température, le type de sol et la quantité de radon présente dans le sol sous la maison. La meilleure façon de déterminer la teneur en radon dans la maison est d’effectuer un test.

Y a-t-il des professionnels certifiés en matière de radon au Yukon?

Oui. La Société d’habitation du Yukon s’est associée à la Yukon Lung Association pour offrir une formation menant au titre de professionnel certifié en mesure ou en atténuation du radon. Ils ont fait venir des instructeurs du Programme national de compétence sur le radon au Canada (PNCR-C). Le Yukon compte à présent sept professionnels certifiés en mesure du radon et huit professionnels certifiés en atténuation du radon. Pour trouver un professionnel pouvant mesurer ou atténuer la teneur en radon dans votre maison, consultez la page Web du PNCR-C, Trouver un professionnel.

Qu’est-ce que le Programme national de compétence sur le radon au Canada (PNCR C)?

Le PNCR-C est administré par un organisme à but non lucratif qui a signé un protocole d’entente avec Santé Canada pour mettre sur pied un programme de certification en matière de radon. Le mandat de l’organisme est de monter un programme et de préparer le matériel nécessaire pour former des personnes compétentes pour offrir un service de qualité en matière de radon et d’établir des liens avec d’autres organismes afin de mettre sur pied un programme de certification reconnu et respecté à l’échelle nationale.

En 2012, le PNCR-C a entrepris une campagne de sensibilisation massive partout au Canada pour encourager les gens à faire mesurer la concentration de radon dans leur maison et pour promouvoir le programme de certification. Novembre est le mois consacré à la campagne Occupe-toi du radon. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez le site www.occupetoiduradon.ca/.

Pour plus de renseignements sur le PNCR-C, veuillez communiquer avec Pam Warkentin, directrice adjointe du programme.
Téléphone : 1-855-722-6777
Site Web : www.c-nrpp.ca

Concentrations de radon au Yukon

Les nouvelles cartes interactives (en anglais) présentent de façon succincte les résultats des tests de radon effectués à Whitehorse et dans les autres collectivités du Yukon. Pour connaître les concentrations de radon mesurées dans votre secteur, cliquez sur votre collectivité et votre secteur.

Ces autres cartes (collectivités du Yukon / Whitehorse) (en anglais) donnent un résumé des résultats des tests effectués depuis 2006 dans divers quartiers de Whitehorse et dans les collectivités rurales. Comme vous pouvez le constater, le pourcentage de maisons qui ont été testées jusqu’à présent est relativement faible. Les graphiques montrent la moyenne des concentrations en radon dans les habitations qui ont été testées dans un secteur donné. Les différents niveaux sont : moins de 100 Bq/m3; de 100 Bq/m3 à 200 Bq/m3; de 200 Bq/m3 à 600 Bq/m3; plus de 600 Bq/m3. Ces catégories s’expliquent par le fait que Santé Canada recommande de prendre des mesures correctives pour ramener la concentration de radon en deçà de 200 Bq/m3 dans l’année qui vient si la concentration actuelle est supérieure à 600 Bq/m3 et dans un délai de moins de deux ans si elle se situe entre 200 et 600 Bq/m3. Pour sa part, l’OMS recommande d’apporter les correctifs nécessaires pour réduire la concentration de radon si elle dépasse 100 Bq/m3.

Mesurez (ou faites mesurer) le niveau de radon chez vous

Prenez rendez-vous avec un professionnel certifié pour la mesure du radon ou achetez une trousse de détection à la quincaillerie. Santé Canada recommande d’effectuer les tests sur une période d’au moins trois mois, alors procurez-vous un dispositif de surveillance à long terme.

Il y a au Yukon plusieurs spécialistes en atténuation du niveau de radon certifiés par le Programme national de compétence sur le radon au Canada. Faites appel à l’un d’eux afin de discuter avec lui des concentrations de radon chez vous et d’élaborer un plan en vue d’appliquer des mesures correctrices. Cliquez ici pour trouver un professionnel certifié en mesure du radon.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le radon et savoir ce que vous pouvez faire pour protéger votre domicile et votre famille. Consultez le site www.hc-sc.gc.ca et effectuez une recherche avec le terme « radon » ou visitez le site www.occupetoiduradon.ca.