Société d'habitation du Yukon

Chauffage à haut rendement énergétique

Maisons saines et sécuritaires

Construction d’une nouvelle maison

Rénovations domiciliaires

Entretien de votre maison

Ressources en science du bâtiment

Chauffage au mazout

Au Yukon, la majorité des maisons sont chauffées au mazout; les systèmes de chauffage au mazout se déclinent en deux versions principales.

Générateurs de chaleur au mazout à air pulsé

Un système de chauffage au mazout à air pulsé est constitué d’un brûleur alimenté par du mazout provenant d’un réservoir et qui, comme son nom l’indique, brûle le mazout dans la chambre de combustion du générateur d’air chaud. Les gaz de combustion traversent le générateur d’air chaud où ils libèrent de la chaleur dans un échangeur de chaleur. Les gaz sont ensuite évacués à l’extérieur par un tuyau raccordé à la cheminée. Un ventilateur fait circuler dans l’échangeur de chaleur l’air provenant des conduits de retour d’air froid de la maison; l’air ainsi réchauffé est ensuite distribué dans le réseau de conduits d’air chaud de la maison.

Chaudières domestiques à mazout

Une chaudière au mazout ou système de chauffage à eau chaude est constitué d’un brûleur alimenté par du mazout provenant d’un réservoir; le brûleur brûle le mazout dans la chambre de combustion de la chaudière. L’eau passe ensuite dans l’échangeur d’air qui la réchauffe. Contrairement aux générateurs de chaleur à air pulsé, les chaudières n’ont pas de ventilateur ni de filtre à air. La plupart des chaudières utilisent plutôt une pompe de circulation pour distribuer l’eau chaude dans la maison au moyen d’un réseau de tuyaux de distribution et par rayonnement . Comme le chauffage à l’eau chaude procure une chaleur plus constante, beaucoup de personnes trouvent ce genre de système plus confortable que les systèmes à air pulsé qui fonctionnent par cycles.

Les générateurs de chaleur au mazout et les chaudières au mazout sont essentiellement des appareils fonctionnant au diesel, dont le rôle est de fournir de la chaleur plutôt que du mouvement. À l’instar d’un moteur diesel, un appareil au mazout requiert un entretien régulier pour être en mesure de fonctionner de façon hautement sécuritaire et efficace. Comme c’est le cas pour un moteur diesel, l’entretien d’un appareil de chauffage au mazout devrait être effectué seulement par un mécanicien de brûleurs à mazout qualifié, afin d’assurer un fonctionnement optimal et sécuritaire de l’appareil. Des ajustements et des remplacements de pièces mal effectués peuvent causer une perte d’efficacité, une hausse des frais de chauffage, une diminution du confort et une augmentation des risques liés à la sécurité en raison des émanations de combustion ou d’un incendie.

Les listes de vérification qui suivent ont été élaborées à l’intention des fournisseurs et des installateurs d’appareils de chauffage au mazout et de réservoirs de mazout. Les mécaniciens et techniciens de brûleurs au mazout professionnels utilisent déjà ces listes de contrôle afin de ne pas oublier de points essentiels et pour fournir aux propriétaires l’assurance qu’ils ont effectué tout le travail nécessaire de façon adéquate. Si l’ouvrier qualifié qui effectue l’entretien ou l’installation de votre appareil de chauffage n’a pas cette liste avec lui, vous pouvez la lui fournir et exiger qu’il la remplisse.


Listes de contrôle pour les réservoirs et les appareils de chauffage au mazout

Les réservoirs de mazout en acier sont sujets à la corrosion en raison de l’eau de condensation qui peut se former à l’intérieur. À la longue, et dans certains cas en peu de temps (moins d’une année), la corrosion interne peut mener à la formation de petits trous au fond du réservoir par lesquels le mazout peut s’échapper, ce qui constitue un risque environnemental; remettre en état un terrain contaminé peut s’avérer très coûteux pour un propriétaire.

Au moyen d’un test facile à faire, on peut confirmer la présence d’eau dans le réservoir de mazout. Appliquez une pâte détectrice d’eau (Kolor Kut – en vente dans la plupart de quincailleries et magasins de matériaux de construction) sur quelques centimètres au bas d’un morceau de bois ou d’un tuyau propre d’environ trois mètres, qui servira de jauge. Insérez cette jauge dans le bec de remplissage du réservoir jusqu’à ce qu’elle touche le fond, puis retirez-la. S’il y a de l’eau, la pâte aura changé de couleur, le mazout n’ayant aucune incidence sur celle-ci.
 


Sur cette image, on peut constater qu’il y a environ 1,5 cm d’eau dans le réservoir.

S’il y a de l’eau, demandez à votre fournisseur de mazout quel est le meilleur moyen de l’éliminer. S’il n’y en a qu’une petite quantité, un agent de dispersion ou un produit biocide peut suffire. L’ajout d’un de ces produits dans le réservoir deux fois par année permettra de contrôler le niveau d’eau. N’oubliez pas de demander à votre mécanicien de brûleurs à mazout accrédité d’inspecter le réservoir lors de l’entretien annuel de votre système de chauffage. 
Sur cette image, on peut constater qu’il y a environ 1,5 cm d’eau dans le réservoir.


Le système de chauffage résidentiel

L’ABC du système de chauffage

Un système de chauffage complet comprend : le réservoir de mazout et son support, les conduits d’alimentation menant à l’appareil de chauffage, l’ensemble filtre, l’appareil au mazout, l’alimentation en air de combustion, le réseau de distribution de la chaleur dans la maison (les conduits) et la cheminée (le réseau de ventilation). Faites inspecter votre système de chauffage en entier chaque année par un professionnel qualifié. N’oubliez pas qu’un système de chauffage, ça va du couvercle du tuyau de remplissage du réservoir à la mitre (chapeau) de la cheminée.

Les réservoirs de mazout résidentiels doivent maintenant satisfaire aux nouvelles exigences du Code national du bâtiment visant à diminuer les risques qu’un réservoir se renverse en raison d’un mouvement de terrain ou d’un tremblement de terre.

Avis émis par les inspecteurs en chef des bâtiments du Yukon et de la Ville de Whitehorse  (en anglais)


Restrictions relatives aux réservoirs de mazout résidentiels pour les collectivités rurales du Yukon

  • Collectivités du groupe 1 : Carmacks, Faro, Johnsons Crossing, Old Crow, Pelly Crossing, Ross River, Teslin, Whitehorse (en anglais  )
  • Collectivités du groupe 2 : Carcross, Dawson, Elsa, Keno City, Mayo, Stewart Crossing, Watson Lake (en anglais  )
  • Collectivités du groupe 3 : Beaver Creek, Burwash Landing, Destruction Bay, Haines Junction, Silver City (en anglais  )

SI VOUS ÊTES TÉMOIN D’UN DÉVERSEMENT DE MAZOUT, SIGNALEZ-LE AU  CENTRE DE SIGNALEMENT DES DÉVERSEMENTS DU YUKON

Lorsque survient un déversement

Suivez les étapes suivantes immédiatement après un déversement de mazout :

  1. Signalez le déversement en composant le 867-667-7244. N’importe qui peut faire un signalement. Le Centre reçoit les appels 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et accepte les appels à frais virés.
  2. Informer le propriétaire ou le responsable de la substance déversée et toute personne à qui le déversement pourrait causer un préjudice.
  3. Si vous êtes responsable du déversement, prenez toutes les mesures appropriées pour limiter les conséquences du déversement.
    La remise en état des lieux d’un déversement doit être effectuée en conformité avec le Règlement sur les lieux pollués et avec les protocoles adoptés en vertu de ce dernier. Pour de plus amples renseignements, consultez la page Web d’Environnement Yukon portant sur le nettoyage des lieux pollués.

Dernier recours

Si la personne responsable d’un déversement ne tente pas de le confiner ou de remettre en état les lieux, un agent de protection de l’environnement a le pouvoir d’ordonner à cette personne de prendre les mesures appropriées.

Si le responsable du déversement ne prend toujours pas de mesures, l’agent de protection de l’environnement a le pouvoir de faire nettoyer les lieux, et la personne responsable sera tenue de payer les frais du nettoyage.